Lac Saint-Louis

LAC SAINT-LOUIS



Une excursion sur le Lac Saint-Louis

Le lac Saint-Louis est un lac du sud-ouest de Montréal de 23 km de longueur et 6.5 km de largeur.

Sa superficie est de 148 km2 (excluant l’île Perrot) et sa profondeur moyenne est de 3m.

Situé au confluent de grandes voies d’eau, le lac Saint-Louis reçoit deux masses d’eau principales :

les eaux vertes des Grands Lacs qui s’écoulent le long de la rive sud et de la voie maritime du Saint-Laurent ainsi que les eaux brunes de la rivière des Outaouais, mélangées à celles des Grands Lacs en rive nord.


Lac Saint-Louis en automne

La rencontre de plusieurs voies d’eau au lac Saint-Louis a favorisé le foisonnement d’une variété d’habitats pour les 78 espèces de poissons qui fréquentent l’endroit.

Le Lac saint-Louis est un haut lieu pour la pêche au Brochet, à l’Achigan grande bouche et petite bouche, au Doré, à l’Esturgeon et au Maskinongé.

L’Île Dowker et ses alentours, au nord/Ouest du Lac Saint-Louis, encore dans les eaux brunes de la Rivière des Outaouais, abrite bien des poissons trophées.


Centrale Hydroélectrique Beauharnois

Les Îles de la Paix (sanctuaire d’oiseaux) au sud et aux eaux turquoises cachent également de nombreux poissons records…

Le brochet y règne en maitre. Mais ne soyez pas surpris de croiser aussi de gros achigans.

La sortie des eaux du barrage de la centrale hydroélectrique de Beauharnois est un lieu de pêche bien connu pour la pêche à gué pour l’esturgeons.

Et parfois, quelques Aloses s’y perdent.


Un peu d’histoire :

Le nom de Saint-Louis vient d’un jeune explorateur français, Louis, qui fut chargé par Samuel de Champlain, d’aller explorer la rivière des Outaouais en compagnie de deux amérindiens.

Après avoir atteint l’actuel emplacement de la ville d’Ottawa, les explorateurs rebroussèrent chemin pour revenir à la colonie.

Pendant le voyage de retour, Louis et ses deux compagnons s’aventurèrent dans les rapides et leurs canots furent aspirés par un tourbillon, emportant Louis et l’un des amérindiens, qui moururent noyés.

L’amérindien survivant, nommé Savignon, retourna voir Champlain et lui raconta la tragédie. Attristé par la perte de son explorateur, Champlain baptisa le lac en sa mémoire.


LES ACCROS
FACEBOOK PEQ
NICOLAS GENDRON
MIKE SÉGUIN
MARC THORPE
CAMPING UNION
BEST DEAL FISHING
SWIMMY FISH
TARGET BAITS
CARTE CADEAU
NEWSLETTER P.E.Q.